Experts Priv�s en T�l�d�tection

Compl�mentarit� des capteurs radar ERS et RADARSAT

Etude environnementale de la Hollande (Hiver 1996)


Fusion des Donn�es:

L'image ci-dessous est le r�sultat d'un processus de fusion utilisant deux images acquises par deux Radars � Synth�se d'Ouverture (RSO ou SAR), diff�rents: La bande C-HH du SAR embarqu� sur le satellite Canadien RADARSAT-1 (13 F�v. 1996), et la bande C-VV du SAR embarqu� sur le satellite Europ�en ERS-2 (14 F�v. 1996). L'aire d'�tude est le sud de la Hollande (64 km x 55 km), centr�e autour de la ville d'Amsterdam. Il est � souligner que durant la majeure partie de l'hiver cette zone est souvent couverte par des nuages qui g�nent l'acquisition des images satellitales dans le visible et le proche infra-rouge.

La fusion des donn�es a �t� r�alis�e en utilisant un processus d�velopp� par PRIVATEERS N.V. Ce processus est bas� sur le principe des syst�mes de contr�le. Ces principes de base sont expos�s dans E. Nezry, F. Zagolski, A. Lop�s et F. Yakam Simen: "Bayesian filtering of multi-channel SAR images for detection of thin details and data fusion", Proceedings of SPIE, Vol.2958, pp.130-139, Sept. 1996. Chaque �tape du traitement est con�ue comme un processus de contr�le, et est pilot�e par les mod�les th�oriques utilis�s comme une s�rie de commandes. Une cascade de commandes/processus de contr�le permet l'extraction d'une grande vari�t� de param�tres g�ophysiques caract�risant la situation environnementale, utilisant la compl�mentarit� physique entre les deux capteurs (ici la compl�mentarit� fournie par les diff�rentes configurations de polarisation des ondes radar incidentes �mises par les deux SAR).

Dans la repr�sentation suivante :

Ces trois canaux sont constitu�s en utilisant des processus bas�s sur le principe des syst�mes de contr�le. Le canal vert est form� durant le processus de filtrage multi-canal qui est lui m�me un procesus de contr�le impliquant des aspects de fusion des donn�es. Les canaux rouge et bleu sont produits en utilisant les mod�les physiques d�crivant les param�tres g�ophysiques concern�s.

Cette repr�sentation permet, soit la photo-interpr�tation (guid�e en cela par la connaissance physique), ou le traitement physique informatis� (E. Nezry, F. Zagolski, I. Supit et F. Yakam Simen: "Control systems principles applied to speckle filtering and to the retrieval of geophysical parameters through RADARSAT and ERS Bayesian data fusion", Proceedings of the GER'97 Symposium, Ottawa, Canada, Mai 1997).


Un instantan� des conditions Environnementales :

Repr�sentation basse-r�solution (100x100 m) ©PRIVATEERS N.V. 1996.
Un tel produit peut �tre produit � n'importe quelle r�solution, de 12.5x12.5 � 100x100 m�tres par pixel.


Interpr�tation / Conditions Environnementales:

Quelques exemples d'interpr�tation, correspondant aux aires marqu�es sur l'image ci-dessus sont donn�es pour illustrer la vari�t� d'informations � l'�gard:


A qui un tel produit est-il destin� ?

Il est � souligner que les deux acquisitions ont �t� obtenues en deux jours. Cette m�thodologie a �t� d�velopp�e dans le but de r�pondre � une question qui peut se poser de mani�re critique aux d�cideurs r�gionaux ou locaux. Cette question est l'evaluation tr�s rapide (en temps r�el, ou tr�s proche du r�el) d'une situation globale, quant � une tr�s grande vari�t� de probl�mes, dont les plus importants sont:

Gr�ce � ses progr�s en recherche propre, PRIVATEERS N.V. est � pr�sent � m�me de munir les d�cideurs d'un service et/ou d'outils pouvant leur permettre d'estimer avec rapidit� l'impact des situations critiques telles que les inondations, les risques naturels affectant l'agriculture, etc...


Ces r�sultats ont �t� obtenus dans le cadre des projets pilotes PRIVATEERS N.V.:


Retourner �:

PRIVATEERS Page T�l�d�tection

PRIVATEERS Home Page